À quoi ça sert ?

Et si votre argent...

Alors que nous n’avons aucun mot à dire sur la gestion de l’euro, au RolloN, c’est l’inverse.

La monnaie locale est gouvernée démocratiquement par les différents acteurs du territoire : habitants, commerçants et associations, collectivités, fondateurs, salariés, experts et institutions.

Tous les adhérents au RolloN ont leur place dans l’un ou plusieurs de ces collèges : 1 adhérent = 1 voix dans l’un des 7 collèges. Ces derniers se réunissent tous les ans pour décider de la manière dont Le RolloN doit se développer et intervenir.

Dans cette perspective, la monnaie n’est pas une fin en soi mais un outil au service de l’intérêt général et des besoins du territoire. Ce fonctionnement démocratique s’applique également au quotidien de l’association : les décisions prises en réunion sont prises au consentement. C’est-à-dire que ces décisions sont prises quand les éventuelles objections sont levées. Ainsi, toute l’équipe avance ensemble, dans la même direction.

Tandis que l’euro finit tôt ou tard sur les marchés financiers ou dans un paradis fiscal, le RolloN ne peut être ni mis en banque, ni sortir du territoire normand. En effet, lorsque vous payez votre boulanger en euros, ce dernier paiera quelqu’un à son tour, qui déposera ces euros en banque ou qui les dépensera dans une structure qui les fera partir dans la sphère spéculative. À partir de ce moment-là, ni vous, ni votre boulanger, ni les autres acteurs de votre territoire n’y ont accès. L’euro circule alors sur un marché virtuel auquel seuls des experts ont accès : banques, traders, États, grandes entreprises…

Mais pendant ce temps : comment font les acteurs du territoire pour échanger et subvenir à leurs besoins ?

Le RolloN est une partie de la solution à cette dérive : la monnaie locale est vouée à circuler sans cesse sur le territoire normand, alimentant les acteurs du territoire et leurs besoins. C’est en circulant, et d’autant plus, sur un territoire local, que la monnaie crée de la richesse !

Pour chaque RolloN en circulation sur le territoire, il y a un euro placé sur un compte en banque éthique : c’est ce que nous appelons un fonds de garantie. Ce fonds est placé dans les deux banques les plus éthiques en France : la Nef, qui finance des projets à plus-value culturelle, sociale et environnementale et le Crédit Coopératif qui investit dans des projets de l’Économie Sociale et Solidaire.

Concrètement, lorsque 100€ sont changés en 100 RolloN voici ce qu’il se passe :

  • Ces 100 euros constituent d’une part, le fonds de garantie pouvant rembourser les RolloN en circulation dans le cas où l’association venait à disparaître. D’autre part, ces 100€ servent de base que la banque fait fructifier pour financer des projets éthiques.
  • De l’autre côté, les 100 RolloN vont pouvoir être utilisées auprès d’acteurs locaux et engagés dans la transition et celles-ci circuleront sans cesse sur le territoire normand alimentant un réseau de valeurs.

En utilisant la RolloN, le pouvoir de la monnaie est donc doublé de manière vertueuse.

En rejoignant le réseau du RolloN, les entreprises et associations partenaires peuvent prendre part à la gestion démocratique d’une monnaie au service de l’intérêt général et de leurs besoins et peuvent peser dans les décisions prises.

Ils participent au financement de la transition écologique et solidaire grâce au change effectué, affirmant concrètement leur soutien à une économie locale et vertueuse. Ils bénéficient d’un réseau de professionnels engagés pour les mêmes valeurs : des rencontres sont régulièrement organisées et des opportunités commerciales y naissent, créant une communauté de professionnels qui se connaissent. Par ailleurs, l'AMNC s’engage à les mettre en lumière auprès du plus grand nombre : ils sont référencés sur une cartographie et un annuaire organisé par secteur d’activité et sont régulièrement mis en avant sur les réseaux sociaux.

Grâce au réseau construit : adhérents particuliers et prestataires professionnels se reconnaissent et se connaissent. Un réseau d’acteurs engagés est mis en lumière et une confiance est établie. Un fléchage de la consommation est exercé vers les professionnels partenaires créant un terreau favorable à la création de nouveaux liens sociaux et économiques.

Par ailleurs, si l’euro venait à perdre de sa valeur et devenir temporairement inaccessible lors d’une prochaine crise économique mondiale, nous pourrions décider ensemble d’accorder notre confiance dans notre monnaie locale et continuer d’utiliser le RolloN pour maintenir les échanges et les activités économiques sur le territoire normand, indépendamment du contexte extérieur.

La sensibilisation et l’éducation aux enjeux monétaires est un objectif central et essentiel au RolloN. Accompagner les citoyens dans la compréhension des liens entre monnaie, écologie et bien-être social est nécessaire pour construire un projet de démocratie monétaire sur le territoire normand. En effet, pour permettre au plus grand nombre de prendre part au fonctionnement démocratique du RolloN et prendre conscience de l’influence des règles monétaires sur nos choix sociétaux, la pédagogie et la formation sont indispensables.

Pour cela, l'AMNC organise des rencontres mensuels, pour appréhender les problématiques du monde économique et financier et les solutions apportées par les monnaies locales. A ces rencontres, doit s’ajouter une présence sur des événements pour être au contact de différents publics.